Femmes de vin

Intitulé simplement « Vigneronnes », l’ouvrage de Sandrine Goeyvaerts a l’allure d’un guide, mais à la richesse de ses contenus, son esprit biographique n’en est que plus évident. Il égrène ainsi au fil des pages des portraits inspirés, décrits avec une plume très personnelle, sans jargon ni manières. Il a de surcroît le mérite de présenter des femmes aux destins multiples et ne figurant pas forcément parmi celles déjà consacrées dans leur métier.    

Laetitia, Elodie, Frédérique, Roselyne, Agnès, Claire, Nadia, Virginie, Karine, Emilie, Delphine, Marine, Marlène, Hélène, et encore Frédérique (une autre roussillonnaise) … Je vous ai croisées tout au long de mon parcours et c’est non sans émotion que je garde le souvenir de moments partagés, votre vin faisant office de lien inénarrable. Mon savoir n’étant pas exhaustif, j’avoue ne pas connaître tous ceux que vos consœurs élaborent certainement avec autant de passion, et le regrette évidemment. Cependant, l’écriture chatoyante de Sandrine me grise à l’idée de les découvrir… 

La matière foisonnante de ce livre, ainsi que la variété des destins qu’il relate défient tout résumé. Cependant, à mesure de sa lecture, on perçoit le fil conducteur d’une viticulture alternative, celle qui proscrit la chimie dans ses usages. Sandrine souligne ainsi ses convictions et exprime en outre son sens de l’équité en présentant un tour de France des vigneronnes ne faisant l’impasse sur aucune étape régionale. Elle a donc rassemblé un peloton informel de 100 vigneronnes, choisies au gré de ses affinités, mais toujours avec leurs vins pour témoins. De leurs paroles transcrites ou transposées, elle a tissé un récit vivant et plein de sensibilité, témoin des cheminements et motivations qui ont conduit ces femmes à embrasser un métier qu’elles exercent aujourd’hui de leurs mains, mues par une passion communicative.

Nadia LUSSEAU, marine ROUSSEL parmi d’autres

Dans ces pages si incarnées, j’ai redécouvert des vigneronnes qui ont jalonné mes reportages et imprégné mes souvenirs. Ainsi Nadia Lusseau, qui œuvre avec mérite dans le vignoble des Côtes de Duras, une appellation confinée et sans réputation. Partie de rien, avec juste un bagage théorique, elle dépeint son terroir d’une main exigeante, au profit d’expressions « vraies », sans fards et ressortant nettement du schéma moyen des vins locaux. Un autre visage que j’ai à l’esprit est celui de Marine Roussel, dont la présence dans ce guide n’a fait que conforter tout le bien que je pense de ses Liracs. Et c’est avec une satisfaction grandissante que j’ai suivi leur évolution vers une expressivité fascinante qui place leur auteure au faîte d’un vignoble au potentiel encore sous-estimé et en déficit d’image.

Que vous soyez œnophile, épicurien ou simplement curieux des bonnes choses, je vous invite à apprécier ces pages dont la consultation se savoure et instruit sans contrainte. Personnellement, j’ai perçu ce recueil comme autant de petites nouvelles, échos d’un univers auquel des femmes ont apporté leur vision et leur savoir-faire. Elles lui ont redonné une fraîcheur inédite et l’ont enrichi de la touche personnelle indissociable à tout vin de nature vigneronne. D’ailleurs, le propos de Sandrine n’invoque pas un prétendu style féminin, et procède plutôt par petites touches pour relier le travail de ses vigneronnes au volet dynamique et créatif de chaque vignoble où agissent parallèlement leurs homologues masculins. Le ton de cet ouvrage s’inscrit bien dans ce qu’annonce d’emblée Pascaline Lepeltier(*) dans sa préface, à savoir que le « vin féminin » ne qualifie en rien un genre et ferait plutôt allusion au défi qu’une vigneronne doit sans cesse relever pour démentir l’immanquable discrimination que contient cette expression.  

Vigneronnes – 100 femmes qui font la différence dans les vignes de France – par Sandrine Goeyvaerts – Editeur : Nouriturfu – 18 €

(*) Sommelière et Meilleur Ouvrier de France dans sa catégorie.

Crédit photo : Debby Termonia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s